Retour aux actualités 14 avr 2020

L'importance de poursuivre votre projet immobilier pendant le confinement

Xavier Beaunieux - 10 Avril 2020 - Article publié sur le site Seloger.com

 

Alors que la crise du Covid-19 a gelé le marché de l’immobilier, vous avez tout intérêt, sinon à initier, du moins à ne pas renoncer à votre projet d’achat ou de vente d’un logement. On vous dit pourquoi.

Profitez du temps du confinement pour affiner votre projet immobilier

La pause que marque actuellement le marché immobilier (agences fermées, visites suspendues, états des lieux repoussés jusqu’à nouvel ordre) ne doit pas vous pousser à renoncer à votre projet immobilier. Plusieurs raisons à cela. « Tout d’abord, il faut bien voir qu’un projet immobilier est un projet de long terme qui se construit pas à pas et s’étale sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois » explique Christine Fumagalli, Présidente du réseau Orpi. Dans la plupart des cas, le confinement retardera votre projet en vous obligeant à décaler sa concrétisation mais il ne vous fera pas y renoncer. De plus, il peut être utile de rappeler que la quête d’un logement, si excitante soit-elle, est également une activité qui peut se révéler - très - chronophage. Ça tombe bien, confinement oblige, du temps disponible, vous n’en avez jamais eu autant ! « Utilisez-le pour affiner votre recherche, évaluer votre stratégie, soupeser vos critères de choix et étayer votre dossier de financement ».

 

Entretenez une dynamique positive ! 

Que l’on envisage d’acheter un logement ou de vendre le sien pour racheter derrière, poursuivre un projet immobilier permet, nous l’avons vu, d’occuper son temps en période de confinement et de fourbir ses armes pour l’après-confinement. Mais il existe un autre avantage - d’ordre psychologique, lui - au fait de ne pas remiser son projet. « Poursuivre sa recherche immobilière pendant le confinement permet de se projeter dans quelque chose de positif et de continuer d'avancer, même si l’on bloqué(e) chez soi » indique Christine Fumagalli. Eh oui, les Français n’auront jamais eu autant besoin de faire des projets d'avenir et de se fixer des objectifs (immobiliers mais pas que !) pour « le jour d’après » que depuis qu’ils sont confinés !